Butembo : une position militaire attaquée par des hommes armés à Wayene

Des hommes porteurs de fusils ont assailli la position militaire située en cellule Bulengera, au quartier Wayene, dans la commune Bulengera à Butembo, au grand matin de ce vendredi 2 décembre 2022. C’est vers 5 heures que des coups de feu ont commencé à se faire entendre.

Le bilan des affrontements relatifs à cet assaut n’est pas encore connu. Le commandant-ville des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) que nous avons tenté de joindre pour en savoir plus est resté off.

En réaction à cette énième attaque d’une position militaire en commune Bulengera, la société civile locale demande carrément la délocalisation des positions militaires installées dans la communauté où vivent des personnes et leurs biens.

Pérenniser ces positions militaires dans la population, c’est attirer continuellement et inutilement des ennuis vers des civils innocents, explique John Kameta, Président de la société civile Noyau de Bulengera.

« Lorsqu’il y a de crépitement des balles, la population qui se trouve à côté de cette position passe des mauvaises nuits. Voilà pourquoi la société civile de la commune de Bulengera continue toujours à plaider auprès des autorités militaires et compétentes, de voir dans quelle manière délocalisée ces positions qui se trouvent dans différents quartiers de la commune de Bulengera, parce qu’elles sont devenues cible de beaucoup d’attaques », a-t-il indiqué.

Des attaques contre les positions militaires sont récurrentes dans la ville commerciale de Butembo. Les autorités locales chargent des groupes des miliciens Maï-Maï devenus actifs dans la région d’en être auteurs.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.