Beni : un élément FARDC accusé de viol sur mineure en localité de Baswagha-Lubena s’évade du cachot

Un soldat des FARDC, accusé de viol sur mineure, samedi 11 juillet 2020, en localité de Baswagha-Lubena, dans le groupement Baswagha-Madiwe, au Sud du territoire de Beni s’est évadé, le matin de ce dimanche 12 juillet 2020. Il s’est décroché du cachot de la PNC Sous-commissariat de Cantine-Aloya.

Cette évasion est objet de regret de Jackson Paluku Kamwanga, président de la société civile de Baswagha-Madiwe qui livre l’information à Radio Moto Butembo-Beni.

Le responsable des forces vives appelle les autorités à enquêter pour retrouver le présumé violeur. Jackson Paluku Kamwanga recommande qu’une audience foraine soit vite organisée, une fois le présumé violeur retrouvé.

Ce militaire est un élément des unités commando de Kilya dans le groupement Baswagha-Madiwe. Ses frères d’armes l’avaient arrêté alors qu’il venait d’abuser d’une fille de 12 ans. Cette victime de viol est aux soins dans une structure sanitaire de la place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.