Nord-Kivu/Arrestations sur le lac Edouard : le comité des pêcheurs de Kasindi-Port interpelle les élus de Beni

Le comité des pêcheurs de la pêcherie de Kasindi-Port interpelle les élus de Beni territoire ainsi que les gouvernements de la RDC et de l’Ouganda face aux arrestations répétitives des pêcheurs sur les eaux du lac Edouard. Le président de ce comité, qui s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni, s’exprime ainsi quelques jours après l’arrestation de 10 pêcheurs ougandais par la marine congolaise.

Au cours d’un entretien avec RMBB ce mercredi, le représentant des pêcheurs de Kasindi-Port a d’abord exprimé son indignation vis-à-vis des arrestations répétitives des pêcheurs congolais sur le lac Edouard par la marine Ougandaise. Comme d’habitude, monsieur Pitula Kaingo appelle les deux pays à trouver des solutions à cette situation afin de limiter des éventuelles arrestations de part et d’autre.

« Nous continuons de rappeler les deux gouvernements à faire tout faire la démarcation entre les deux pays (RDC et Ouganda). Ce sera pour nous un ouf de soulagement. Et il n’y aura plus de tension », a-t-il lancé.

Monsieur Pitula Kaingo pense que les élus du territoire de Beni sont mieux placés pour la résolution de ce problème lié à la pêche. Voilà pourquoi il tente de les conscientiser.

« Nous demandons aux députés de Beni de s’impliquer également dans cette affaire. Ils sont mieux placés pour la cause. Franchement, les pêcheurs sont dans un état de tourment. En Ouganda, il y a plus de 100 pirogues de pêcheurs de Kasindi-port, Kyavinyonge et Nyakakoma. Et vous y ajoutez plus de 100 moteurs », a-t-il mentionné.

L’instruction de 10 pêcheurs ougandais arrêtés par la marine congolaise évolue normalement. Ces sujets sont accusés d’avoir violé les frontières liquides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.