Sport-Butembo : « pour la Boxe, je dois apprendre à être meilleure chaque jour » ( Eve Loando)

Des femmes s’activent de plus à plus à pratiquer la boxe à travers le monde. A Butembo, dans la province du Nord-Kivu, Kahindo Loando Eve s’applique à s’entrainer du jour au lendemain pour briser le complexe d’infériorité que développent certaines personnes sur les talents des femmes dans la boxe. Radio Moto Butembo-Beni s’est intéressée à cette athlète dimanche 23 aout 2020.

« Les femmes ne doivent pas se sous-estimer lorsqu’elles pratiquent les arts martiaux à l’instar de la  Boxe ». C’est une conviction de Kahindo Eve étudiante en première promotion de médecine à l’Université Catholique du Graben, UCG. C’est une athlète évoluant au sein du club Aigle Noir, un club de Boxe. Elle veut toujours devenir meilleure. Pour elle, être en groupe permet une acquisition de multiples expériences. Elle s’inspire ainsi des autres athlètes à travers les médias.

« Je voyais des vidéos des boxeurs et c’est quelque chose qui me passionnait. Il y a des femmes que je prends pour modèle. Je me suis ainsi dit pourquoi ne pas commencer chez nous… », a lancé Eve qui conseille qu’à toute chose on doit prospérer.

A côté des hommes, l’athlète n’est pas frustrée.

« Je ne conçois pas les hommes à leur différence biologique. Quand je les vois, je les conçois en tant que boxeurs », a mentionne-t-elle en lançant que la célébrité n’a jamais été son champ de bataille mais qu’elle aime devenir meilleure par ce qu’elle fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *