Lubero : après deux jours sans signal, la Radio du Peuple pour son Education relance ses programmes

Un terrain d’entente vient d’être trouvé entre le comité de sécurité de Njiapanda et les représentants des stations de radio de l’axe Butembo-Manguredjipa. L’accord a été trouvé ce lundi 21 septembre 2020  au bureau du fonctionnaire de l’Etat à Njiapanda, 75 kilomètres à l’ouest de Butembo.

En fait, le comité de sécurité a été accusé de faillir à sa mission de sécuriser les journalistes. Il a appelé les journalistes à la patience tout en prenant en compte les circonstances qui entourent le processus de reddition qui est en cours de matérialisation.

Conscients de leur mission, les journalistes ont promis reprendre leur travail à condition d’être sécurisés par les autorités concernées. Les participants à cette rencontre ont promis travailler dans la collaboration.

Cette réunion a fait suite à deux incursions déplorées en l’espace de trois mois à la Radio du Peuple pour son Education. En l’espace de trois mois, des miliciens y ont fait incursion à la recherche des journalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.