Butembo-2021 : le bourgmestre de Bulengera appelle les 14 groupes de pression de sa commune à la collaboration

La commune Bulengera  a passé des moments difficiles au cours de l’année 2020. Dans une interview exclusive accordée à la Radio Moto Butembo-Beni ce jeudi 31 décembre 2020, le bourgmestre de cette municipalité cite l’insécurité, le déguerpissement des habitants au quartier Rughenda et la prolifération des groupes de pression dans son entité. Au sujet des groupes de pression, Katundira Ndengonge appelle les militants à la collaboration pour éviter de travailler en ordre dispersé.

Dans un premier temps, le bourgmestre de Bulengera a fustigé le déguerpissement des centaines d’habitants au quartier Rughenda dans l’affaire Mboko. Katundira Ndengonge Romain salue toutefois l’engagement des autorités locales et provinciales qui tentent de résoudre le dossier Mboko.

Dans sa commune, il signale la présence de 14 groupes de pression. Le bourgmestre de Bulengera appelle ces groupes actifs dans sa commune au dialogue. Il souhaite voir ce vœu être réalisé au début de 2021.

« Nous avons 14 groupes de pression. Nous ne voulons pas dire qu’ils contraignent la population à leurs actions. C’est surtout au quartier Kimbulu où le Parlement debout contraint la population aux actions de développement. Pour l’année 2021, je conseille ces groupes à la collaboration au lieu de travailler en ordre dispersé », a-t-il conseillé.

Au sujet des infrastructures et surtout la situation des ponts dans sa municipalité, Katundira Ndengonge appelle toutes les couches sociales à la solidarité. A son actif pour 2020, il cite les travaux de construction des bureaux des quartiers Kalemire , Kamesi Mbonzo et de l’Evêché qui évoluent très bien.

Gerkas Mathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.