Nord-Kivu : le bilan de l’attaque de Kisima passe de 12 à 17 morts

Le bilan de la dernière attaque perpétrée par les présumés ADF à Kisima, village situé sur la route Beni-Kasindi, s’est alourdi. Il  passe de 12 à 17 morts. Cinq corps ont été découverts par la population la journée de ce jeudi 25 février 2021 à Manzembe, un autre village proche de Kisima.

L’information confirmée par le chef du groupement Kisima fait état de cinq nouveaux corps déjà amputés des têtes.

« Nous avons retrouvé 12 corps hier. Les jeunes ont continué à faire la fouille, ils ont encore retrouvé 5 autres aujourd’hui. On vient d’inhumer 2 et il en reste donc 3 autres. En tout cas, si les membres de la famille ne viennent pas, nous allons recourir aux agents de la Croix-Rouge pour enterrer », mentionne Mbale Sivendire qui précise que 3 autres personnes restent encore en captivité.

En rappel, les présumés ADF ont signé une incursion à Kisima la nuit de mardi au mercredi 24 février 2021. Ils ont tué 12 personnes dont une femme avant d’enlever plusieurs autres. Au cours de cette attaque, les rebelles ont incendié cinq maisons et pillé d’autres biens de valeur, dont les animaux de la bassecour.

Roger Masimengo, secrétaire de la société civile de la place, regrette que ce village du groupement Malambo en secteur Ruwenzori, territoire de Beni se vide complètement de ses habitants.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.