EMISSION “MWANAINCHI NA SIASA” DE MERCREDI 21 AVRIL 2021

EDITION DE MERCREDI 21 AVRIL 2021

Les acteurs des forces vives sont mobilisés dans la recherche de la solution au sujet de la Persistance de l’insécurité à Beni et Ituri.

Par exemple, la délégation de la Dynamique des Femmes pour la Bonne Gouvernance, DYFEGOU, a été invitée ce mardi 20 avril 2021, à participer à un grand sit-in de mobilisation de la communauté kinoise autour de la question des massacres de Beni. Cette activité a été organisée par le Mouvement Féminin ” Cris des Femmes”, de Kinshasa.

La DYFEGOU et autres structures de la société civile du Grand Nord-Kivu sont en mission de plaidoyer à Kinshasa depuis plus de deux semaines. Elle a déjà échangé en deux reprises avec le Président de la République autour de la question des massacres de Beni.

Les activités sont paralysées ce mardi 20 avril à Bunia, à l’appel à une journée ville morte décrétée par la société civile. Question de s’insurger contre l’insécurité incessante dans la province de l’Ituri. Il s’agit d’une première journée de grève sur une série de trois journées ville morte. A Butembo, les activités peinent à redémarrer après une dizaine de journées sans activités observée dans l’optique de la paix à Beni et Ituri.

Comment analyser cette mobilisation ?

Quel impact peut-elle avoir sur la situation actuelle qui ne fait qu’empirer ?

Que faire pour fructifier ces actions ?

Pur en parler, Radio Moto Butembo-Beni reçoit :

  • l’Ingénieur Kabambi Kananga Yves, Célestin, analyste politique
  • Maître Muhindo Wasivinywa, Coordonnateur du réseau pour les Droits de l’Homme
  • Professeur Muhindo Mughanda, Enseignant en Sciences politiques à l’Université Officielle de Ruwenzori, spécialiste en Relations Internationales.

Ecoutez l’Emission en Kiswahili

Présentateur : Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *