RDC : « Assez avec la défaillance des opérations militaires », clament les Associations et Mouvements des zones sous état de siège

Le regroupement des Associations et Mouvements des zones sous état de siège en ont assez avec « la défaillance des opérations militaires en cours en Ituri et au Nord-Kivu ».

« Lorsque les zones jadis calmes sont en train d’être attaquées par l’ennemi, notamment Isale-Katanda-Kanyihunga et Kalunguta, lorsque les véhicules sont brûlés, les passagers kidnappés et tués en plein convoi des FARDC et des Casques bleus de la Monusco sur le tronçon routier Beni-Komanda, il n’est plus temps de faire confiance à l’Etat », déclarent-ils. Ceux-ci ont fait cette déclaration dans un « Appel à l’autoprise en charge populaire ».

Il s’agit d’un document que les regroupements des Associations et Mouvements des zones sous état de siège ont signé, ce jeudi 2 septembre 2021. Les signataires y analysent que, avec toutes les exactions des rebelles présumés de l’ADF qui se rapportent, ces jours-ci, l’Etat ne prend pas en considération les différentes recommandations de la population. C’est entre autres, l’évaluation de l’état de siège avant toute prorogation, l’identification et le rapatriement des sujets « Banyabwisha ».

Frank Mukenzi, président du Conseil urbain de la jeunesse à Butembo, et Gédéon Kasereka Mwasasi, président du Kyaghanda Yira Butembo, se sont confiés à RADIOMOTO.NET ce jeudi, pour présenter cet « Appel à l’autoprise en charge populaire ».

« Les populations de Beni, Irumu appellent à l’autoprise en charge populaire à l’application de l’article 63 paragraphe 1 de la constitution de la RDC, donnant à tout congolais le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une agression extérieure », notent-ils.

Toute interposition, de quelque nature que ce soit, à cet appel « sera considérée comme une prise de position au bénéfice de l’ennemi et sera exposée à la répression la plus appropriée », alertent les signataires de l’« Appel à l’autoprise en charge populaire ».

Outre le Conseil urbain de la jeunesse et le Kyaghanda Yira Butembo, d’autres signataires sont la Représentation des étudiants du Congo, REC-Butembo, les Jeunes Patriotes de Butembo, l’ACCO-Butembo, la LUCHA-RDC/Butembo, Eveil citoyen, Filimbi-Butembo…

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.