RDC : le Ministre de l’ESU favorable à la fermeture des facultés de médecine non viables

Les travaux des états généraux du Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire se sont poursuivis ce lundi 13 septembre 2021 à Lubumbashi. À quelques heures de la fin des assises, les participants ont été édifiés par les exposés de l’ordre des médecins, des partenaires d’appui à l’Enseignement au niveau Supérieur dont l’UNESCO, l’agence qualité ANAQ-ESU  et le PEQPESU.

En présence du ministre de l’ESU Muhindo Nzangi Butondo, les experts ont brossé le tableau de l’organisation structurelle de la faculté de médecine et du contenu des enseignements. Pour le Docteur Nsadi, président de l’ordre national des médecins, l’urgence s’impose quant à la fermeture des facultés non viables. Une position soutenue par l’enquête de viabilité que ses pairs ont menée en 2019 à travers le pays.

« Il faut soit fermer ou fusionner les facultés ne répondant pas aux critères », persiste docteur Nsadi.

En outre, il renseigne que face au défaut de formation, l’ordre a décidé de soumettre tout détenteur des diplômes de médecine à un test avant son inscription au tableau de  l’ordre.

Prenant la parole à son tour, le ministre de l’ESU a convié l’assistance à s’approprier les résultats des enquêtes menées par l’ordre, car ils reflètent l’état actuel des établissements qui organisent la médecine.

Nous devons tous nous mettre d’accord sur les solutions à apporter, puisque tout le monde peut se retrouver malade un jour, ne pas se faire soigner par une personne qualifiée est un grand risque. Il faut donc envisager comment réorienter les étudiants des établissements qui seront fermés où fusionnés” a-t-il renchéri.

D’autres orateurs se sont succédés par parler du contrôle qualité et le futur des universités congolaises.

Notons que les états généraux sont ces grandes assises qui définissent la ligne de conduite de l’ESU. Leur édition précédente date de 25 ans.

Avec la Cellule de communication du MINESU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.