Etat de siège : les décisions présidentielles attendues avant la 13ième prorogation

La rencontre de mercredi 17 novembre 2021 entre le chef de l’Etat et les députés élus du Nord-Kivu et de l’Ituri a été un échange de toutes les vérités sur l’état de siège. Selon le député Tembos Yotama joint par RADIOMOTO.NET à ce sujet, ce vendredi 19 novembre 2021, le Chef de l’Etat a été mis au parfait de ce qui se passe dans les provinces sous état de siège. A l’issue de l’échange, le président de la République a promis de grandes décisions pour recadrer l’action de l’état de siège.  

Pour l’élu de Butembo Tembos Yotama, les députés ont démontré à Félix Antoine Tshisekedi que l’état de siège est loin d’être la solution à l’insécurité à l’Est de la RDC. Les députés ont d’ailleurs prouvé que la plupart des rapports envoyés au chef de l’Etat ne reflètent pas la réalité sur le terrain. Au même moment, les députés ont montré que les animateurs de l’état ont, plusieurs fois, prouvé, par leurs paroles et leurs actions, qu’ils ne sont plus là à la recherche de la paix. Le député Tembos Yotama restitue qu’ils (Ndlr, certains politiques) veulent s’enrichir par le détournement de l’argent qui servirait à restaurer la paix à l’est de la RDC.

Dans la suite de l’entretien, les députés ont mentionné que les massacres se sont déjà élargis dans plusieurs entités qui n’avaient jamais connu l’insécurité. “On dirait que c’est l’égorgeur qui a la clé des operations”, s’indigne l’élu de Butembo avant de poursuivre  “Devant le Chef de l’Etat, les députés de l’Ituri et du Nord-Kivu ont, par ailleurs, fustigé le comportement des animateurs de l’état de siège qui deviennent plus politiciens que militaires“.

Consterné par le tableau sombre, Félix Antoine Tshisekedi a promis de grandes décisions pour recadrer l’action de l’état de siège.

“Il a dit : attendez les grandes décisions par rapport à tout ça” a indiqué encore le député Tembos Yotama citant le président de la République.

Depuis la onzième prorogation de l’état de siège, les députés nationaux élus du Nord-Kivu et de l’Ituri ont décidé de ne plus participer à une quelconque plénière visant à proroger l’état de siège. Tembos Yotama indique que les députés nationaux élus du Nord-Kivu et de l’Ituri attendent impatiemment les grandes décisions du chef de l’Etat avant la 13ème prorogation.

Jean-Pierre Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.