Etat de siège : un nouveau grand campement des ADF signalé en Ituri

Des rebelles de l’Aliied Democratic Forces (ADF) ont installé un nouveau grand campement en province de l’Ituri. Selon la Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH) Irumu qui alerte, ce campement est situé à cheval sur les territoires de Mambasa et Irumu.

Ce campement constitue depuis le 30 novembre dernier, un repère de ces rebelles qui subissent des frappes  mixtes des militaires congolais des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les ougandais de l’UPDF dans le territoire de Beni. Cette organisation, à travers son coordonnateur, appelle les services compétents à capitaliser cette alerte, afin d’éviter un nouveau bain de sang.

« C’était avant-hier (Ndlr, lundi 06 décembre) que ces rebelles sont en train de traverser la route numéro 4 de l’Est vers l’Ouest. De Pinzili, nous alertons que l’ennemi s’installe entre la rivière Ituri et la rivière Loya. C’est de là que l’ennemi est en train de traverser. Nous sommes en train de voir que cette grande foret qui se trouve dans le territoire d’Irumu et celui de Mambasa va constituer la cachette de l’ennemi  », alerte Christophe Munyanderu.

Lors de plusieurs attaques dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, les forces vives ont toujours déploré la négligence des alertes de la population par les services de sécurité. Ainsi pensent-elle que cela serait l’une des raisons des massacres continuels des civils dans ces régions sous état de siège.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.