Butembo-Beni : “Pour bien fêter Noël, chacun doit se débarrasser de cet esprit de l’ADF enfui en lui” (Mgr Sikuli)

Pour bien célébrer Noël, l’Evêque de Butembo-Beni lance le défi de chasser le démon Allied Democratic Forces (ADF), chacun de son cœur. 

Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni trouve qu’à part ceux qui massacrent à Beni et Irumu, plusieurs habitants agissent en mode ADF quand ils font du mal à leurs semblables. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech s’est ainsi exprimé au cours de l’homélie qu’il a prononcée en la première messe dans l’église du secteur de Vighole en paroisse Vulema le dimanche 19 décembre 2021.

“Tout ce qui provient des conflits fonciers, des gens qui s’entretuent, des gens qui chassent leurs semblables de leurs maisons, ça veut dire que nous sommes tous comme des ADF. Si nous voulons bien célébrer Noël, que chacun se débarrasse de l’esprit de l’ADF endormi en lui. Que chacun se pose la question de savoir si cet esprit n’est pas enfui en lui. C’est facile de refuser ; mais si chacun remet en question sa vie pour voir ce qu’il a toujours fait aux autres… “, a interpelé l’ordinaire du lieu.

Bien plus, l’Ordinaire du lieu ne comprend pas comment un homme ou une femme peut trouver plaisir à démolir les maisons de ses semblables suite à un conflit foncier.

” … De Misebere jusque Nduko, Musimba et partout là, ce ne sont que des conflits fonciers. Vous pouvez me dire que dans ces entités-là, il n’existe pas de chrétien ?”, s’est-il interrogé.

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech ne comprend pas comment un détaillant peut déformer la mesurette des maïs et des grains des haricots dans le simple plaisir de gagner beaucoup.

Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni parie que c’est en cultivant la paix, l’amour et l’humilité que la paix pourra régner dans la région. “Rallumons la flamme du Saint Esprit en nous pour qu’en faisant du bien aux autres en famille, en CEV, en milieu professionnel et partout, nous puissions donner place au règne du Prince de la paix“, conclut l’Evêque de Butembo-Beni.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.