Butembo : un père de famille tué par son fils à Vuhika

Kakule Joël, une vingtaine révolue, a tué son père biologique la journée de jeudi 30 décembre 2021 en cellule Vuhika, au quartier Katwa en commune Mususa dans la ville de Butembo. Il a ensuite pris fuite avec une moto neuve et le téléphone du défunt.

RADIOMOTO.NET a constaté une ambiance inhabituelle dans la parcelle du meurtrier Kakule Joël, la matinée de ce jeudi 31 décembre 2021. L’on a pu lire sur les visages des proches et connaissances : l’émotion, la colère, le chagrin suivis des pleurs.

La veille, Kambale Valyahi Beaudouin, 51 ans, a été par son propre fils dans sa chambre à coucher. Le chef de la cellule Vuhika, Kambale Sekera, explique que ce cas survient quelques jours après un autre qui s’est soldé par coups et blessures de la victime.

« C’est très déplorable vraiment dans notre cellule Vuhika. Un jeune garçon a tué son père biologique. Il s’agit de Kakule Joël qui a décapité son père quand il se reposait dans sa chambre. Cet assassin a poignardé son père moyennant un couteau et le décapité par une hache », a témoigné à RADIOMOTO.NET Kambale Sekera, Chef de la cellule Vuhika.

Le meurtrier, Kakule Joël, 21 ans est en fuite. Il s’est éclipsé dans la nature avec la moto et le téléphone de son Père. Mais des enquêtes sont en cours pour le rattraper.

Jusque maintenant, le corps de la victime est à la morgue de l’hôpital de Katwa. C’est autour de 22h qu’il a rendu l’âme, renseigne une source médicale.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.