Nord-Kivu : un élément FARDC tente d’ôter la vie au président de la société civile de Rugetsi

Le président de la société civile de la localité de Rugetsi en secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) a échappé à une fusillade de la part du Commandant des  Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basé à Lume.

Paluku Kiserume a été poursuivi par cet officier de l’armée accompagné de ses gardes du corps quand il quittait son domicile pour le centre de Rugetsi, mardi 18 janvier 2022.

Les sources de RADIOMOTO.NET sur place renseignent que ce capitaine qui dirige les FARDC à Lume avait, depuis un temps, interdit à ce cadre de la société civile de fréquenter le centre de Rugetsi pour des raisons qui ne sont pas encore connues. “La victime a été poursuivie  par des balles jusqu’à plus d’un kilomètre en brousse“, témoigne notre source.

La nouvelle société civile du secteur Ruwenzori comme d’autres organisations de défense des droits humains appellent les autorités militaires à vite diligenter des enquêtes pour savoir le motif de cet acte criminel. Ils font constater que la vie de cet acteur de la société civile reste en danger. Du côté Armée, rien n’est encore communiqué au sujet de cet incident.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.