Nord-Kivu : l’ONG SPEED RDC appelle à l’annulation du contrat qui lie l’ICCN à HYFRO

L’Organisation non gouvernementale (ONG) SPEED RDC essaie de désamorcer les tensions dans le conflit de gestion entre l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), la Réserve des gorilles de Tayna (RGT) et l’ONG Hydraulique sans frontière (HYFRO). À cette effet, elle appelle à l’annulation du contrat qui lie l’ICCN à HYFRO.

Cette organisation note avoir mené des activités entre juillet 2021 et janvier 2022 dans 20 villages riverains de la Réserve des gorilles de Tayna avec comme objectif d’apaiser les tensions entre les communautés et éviter des affrontements entre celles-ci.

SPEED RDC révèle en outre que HYFRO « a obtenu un contrat superposé à celui de la RGT par des moyens illégaux ».

« La RGT ayant un contrat à durée indéterminée, sans pour autant le résilier, l’ICCN accorde un autre contrat à HYFRO », indique l’Organisation.

Pour pallier cette problématique, SPEED RDC appelle le gouvernement congolais à annuler « purement et simplement » le contrat qui lie l’ICCN à HYFRO.

« Ce contrat est à la base d’un climat malsain qui perturbe inutilement les efforts de conservation communautaires consentis par les communautés depuis plus de deux décennies », conclut le rapport de SPEED RDC rendu public ce lundi 31 janvier 2022.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.