Tanzanie : la RDC a pris part à la 16ième célébration de la journée régionale du bassin du Nil

La journée régionale du bassin du Nil s’est célébrée mardi 22 février 2022. Les 10 pays membres de cette région, parmi lesquels la RD Congo, se sont rencontrés à Dar-Es-Alam, capitale de la Tanzanie. C’était pour réfléchir sur les bienfaits du bassin du Nil.

La République démocratique du Congo y a été représentée par la présidente du Forum Congolais de la Société Civile du Bassin du Nil (FCBN). Cette année, les participants aux assises de Dar-Es-Salam ont été intéressés par le thème « Nil notre héritage pour la paix et la prospérité », a restitué à RADIOMOTO.NET Madame Thérèse Katungu.

La présidente du FCBN indique que les participants ont étudié comment accroître la sensibilisation et la visibilité de l’initiative du bassin du Nil, ses réalisations, mais aussi les avantages de la coopération dans le bassin du Nil.

« C’est permettre aux amis du bassin du Nil de reconnaitre et de célébrer les cultures variées qui existent dans la bassin du Nil ; mais aussi attirer et soutenir la collaboration des partenaires stratégiques régionaux et internationaux sur l’initiative transformatrice qui facilitera la paix et la prospérité », a-t-elle rapporté.

La journée régionale du bassin du Nil se célèbre depuis 2007. A son 16ième anniversaire, mardi 22 février 2022, 10 pays membres de la plate-forme qui partagent en commun le Nil ont signé leur présence à Dar-Es-Salam. Il s’agit de l’Egypte, du Soudan, du Soudan du Sud, de l’Ethiopie, du Kenya, de la Tanzanie, du Burundi, du Rwanda, de l’Ouganda et de la République Démocratique du Congo.

Dans la délégation RD Congolaise, il y avait le Vice-premier ministre et ministre de l’Environnement et développement durable.

Le bassin du Nil est le troisième grand bassin versant du monde, après celui de l’Amazonie et celui du Congo. Le bassin du Nil couvre une superficie de 10 pourcent du continent africain. Il s’étend sur les 10 pays membres de la plate-forme plus l’Erythrée qui joue le rôle d’observateur. Le Nil a parmi ses sources, la rivière Semuliki, en territoire de Beni. A noter que le secrétariat général de la plate-forme des pays du bassin du Nil se localise à Entebbe, ville de l’Ouganda.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.