Beni : l’armée libère 4 otages des mains des ADF à Oïcha

4 jeunes filles, toutes otages des rebelles d’Allied democratic forces (ADF), ont été libérées par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) au nord-est de la cité d’Oïcha, Chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu). Une libération qui a eu lieu après une controffensive, le vendredi 04 mars 2022.

C’est le porte-parole militaire du Commandement des opérations Sokola I, le Capitaine Anthony Mualushayi qui livre l’information dans une dépêche parvenue à RADIOMOTO.NET. Indique que ces filles libérés sont Kavugho Tumisime Musavuli, enlevée, il y a peu dans la chefferie des Bashu, Kavugho Julefa (12 ans), Masika Rose (21 ans) et Katungu Wivine (15 ans).

Ces filles ont été libérées par l’armée lors de la patrouille de combat menée au nord-est de la cité d’Oïcha dans le territoire de BENI, rapporte-t-il.

D’après le Capitaine Anthony Mualushayi, ces ex-otages sont encore entre les mains des services spécialisés.

Le Commandant du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord-Kivu encourage la population de Beni à faire plus confiance à leur armée pour le retour de la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.