Beni : 3 ADF tués par l’armée à Kamango

L’armée annonce avoir tué trois autres terroristes de l’Allied democratic forces (ADF/MTM) à Kamango dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, la nuit du mercredi au jeudi 17 mars 2022.

Dans une dépêche parvenue à RADIOMOTO.NET, le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord indique que les ces terroristes djihadistes voulaient se ravitailler en nourritures et autres biens de première nécessité.

« Après un affrontement entre l’armée régulière et les terroristes ADF/MTM, un soldat des Forces Armées de la République Démocratique du Congo est aussi tombé sur le champ d’honneur », note le Capitaine Anthony Mwalushayi qui rassure que le calme est revenu dans la région le matin de ce jeudi.

Le porte-parole de l’armée a alors rassuré la population au sujet du renforcement des effectifs militaires déployés sur terrain pour assurer la sécurité de la cité.

Cette frappe de l’armée survient après que les militaires FARDC ont neutralisé 2 présumés rebelles de l’ADF dans le groupement Bambuba-Kisiki, le matin de mardi 15 mars 2022. C’était au lendemain du massacre d’une soixantaine de civils dans une dizaine de villages à cheval entre les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.