À son investiture, Tshisekedi promet de réaliser tout ce qu’il a promis

Félix-Antoine Tshisekedi a officiellement pris ses fonctions ce samedi 20 janvier 2024, pour son second mandat. Son investiture a lieu au Stade des Martyrs en présence de 18 chefs d’Etats africains, invités pour la circonstance. Le chef de l’Etat promet de réaliser tout ce qui est contenu dans son programme tel que annoncé lors de la campagne électorale.

Félix Tshisekedi a rassuré à la population congolaise qu’il l’a attendu et qu’il tiendra compte de toutes les attentes exprimées lors de la campagne.

« Je vous ai entendu, et saisissant la gravité de cet instant, en prenant Dieu ainsi que l’assistance à témoin, c’est avec un immense honneur fort de votre plébiscite, votre confiance renouvelée que je consens à relever cet énorme défi dont je viens d’être à nouveau investi », a-t-il déclaré du haut du podium.  

Félix Tshisekedi réitère son engagement à stabiliser le franc congolais et à réduire la dépendance de l’économie nationale aux importations en créant une véritable industrie.

« J’ai conscience de vos attentes relatives à l’augmentation du pouvoir d’achat, la stabilité du franc congolais, la création d’une véritable industrie qui pourra concourir à la réduction de la dépendance de notre économie aux importations notamment celles de biens et produits de première nécessité », a-t-il renchéri.

Un autre objectif qu’il promet de poursuivre, c’est la création de plus d’emplois en accélérant la promotion de l’entrepreneuriat de jeunes. Il met en garde toutes les brebis galeuses qui trahissent le pays et affirme qu’il ne retombera plus dans les erreurs du passé et donc tous subiront la rigueur de la loi.

Parlant politique, il salué ses concurrents à la présidentielle et leur a ouvert une porte de collaboration.

Stanley Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.