N-Kivu II : le Directeur provincial tête haute dans la sensibilisation sur la gratuité de l’éducation

ADAKU DAWA YOSE, le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu II, sensibilise sur la Gratuité de l’éducation de base en RDC

Les autorités scolaires de la Direction de la province éducationnelle Nord-Kivu II continuent de sensibiliser les parties prenantes à l’éducation sur les enjeux de la Gratuité de l’éducation de base en République Démocratique du Congo. Sa matérialisation a été instruite par le Chef de l’Etat dès le début de l’année scolaire 2019-2020. Au cours de la parade organisée ce lundi 30 septembre 2019 à Butembo, pour les agents et fonctionnaires de l’Etat, le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu II a prononcé un message y relatif.

ADAKU DAWA YOSE a introduit son allocution en expliquant la différence entre l’ex-Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, EPSP, et l’actuel Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, EPST. L’EPST vient briser les différends qui opposaient l’EPSP au ministère de la Formation Professionnelle aux Métiers et Artisanat, FPMA, a dit ADAKU DAWA YOSE.

« Ce sont les législateurs qui ont conçu que ce soit l’enseignement primaire, secondaire et technique parce qu’on a vu les années antérieures, il y a eu confusion avec le ministère de formation professionnelle aux métiers et artisanat. Alors comme la confusion était au niveau de « professionnel » au niveau de l’EPSP et de l’autre coté au niveau de formation il avait aussi « professionnel ». Alors ca avait fait cacophonie. C’est ainsi que nous entendons les orientations », a-t-il indiqué.

En suite, le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu II a éclairé que la gratuité de l’éducation de base concerne les écoles primaires publiques, mécanisées et payées, de la 1ière à 6ième année et non jusqu’à la 8ième. « Ces écoles ne peuvent pas payer les frais scolaires. C’est ainsi que, à partir de la semaine passée, nous sommes en inspection dans des écoles pour vérifier la matérialisation de cette gratuité. Là où ces frais avaient déjà été payés, les Chefs d’Etablissement ont été obligés de les rembourser aux parents », raconte l’autorité scolaire. A elle de poursuivre que ces écoles seront soutenues dans le cadre de la construction de nouvelles salles de classes pour désengorger d’autres. Le Directeur de l’EPST Nord-Kivu II a affirmé que l’Etat est au recensement des écoles concernées en vue d’un plaidoyer pour le soutien.

« Nous sommes en train de travailler. C’est maintenant le travail de tous les directeurs provinciaux pour recenser de telles écoles afin de faire le plaidoyer au sein du gouvernement », a-t-il laissé entendre.

Autre première prise en charge concernera les enseignants non-payés, NP, du primaire. Notre source compte au mois 34 milles NP qui seront payés par le Gouvernement, d’ici octobre 2019. En attendant les résultats escomptés de cette gratuité de l’éducation de base, plusieurs écoles continuent d’évoquer les difficultés de fonctionner.

Be the first to comment on "N-Kivu II : le Directeur provincial tête haute dans la sensibilisation sur la gratuité de l’éducation"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*