Butembo : ces condoléances du député Remy Mukweso aux familles des victimes des manifestations anti-MONUSCO  

Le député national Remy Mukweso présente ses condoléances aux familles de toutes les victimes des manifestations anti-MONUSCO dans la ville de Butembo (Nord-Kivu). L’élu de Butembo se dit être attristé par des événements qui continuent d’insécuriser les personnes et leurs biens.

En se rappelant que depuis un bon bout de temps la population ne veut plus de la MONUSCO à cause de son indolence face à l’insécurité dans l’Est de la RDC, le député Remy Mukweso recommande à la mission onusienne d’accepter son forfait et, par conséquent, de quitter volontairement la RDC.

« La colère manifestée pendant les manifestations est vraiment justifiée, et elle est légitime. 20 ans après, leur bilan est largement négatif. Et, on ne peut pas continuer à les garder dans notre pays. La population s’est exprimée. Nous pensons que la MONUSCO doit en fait comprendre que, comme c’est la population qui refuse leur présence ; en tout cas, ils doivent partir. La population ne veut plus de cette protection inefficace. Nous déplorons les morts parmi les manifestants, et présentons nos condoléances aux familles qui ont perdu les leurs. Et nos amis qui sont tombés lors des manifestations sont nos héros parce qu’ils sont morts pour une cause noble », a-t-il déclaré.

Le député national Remy Mukweso recommande des enquêtes claires afin que les responsabilités liées à la mort de 9 citoyens de Butembo soient établies. Bien plus, il promet de mener des plaidoyers afin que les citoyens victimes de l’insécurité recouvrent leurs droits fondamentaux garantis par la Constitution de la RDC.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.