Beni : des enfants en âge scolaire sur le point de rater la rentrée de classe suite à l’insécurité à Kabasha

Plusieurs enfants en âge scolaire risquent de rater leur scolarité à Kabasha, une agglomération longeant la route Butembo-Beni, dans le territoire de Beni. Il s’agit essentiellement des enfants ayant fui les massacres attribués aux terroristes de l’ADF dans la région de Beni-Ituri.

Cette sonnette d’alarme est de la société civile forces vives de Kabasha. Dans une interview accordée à RADIOMOTO.NET, le dimanche 11 septembre 2022, le président de cette structure citoyenne, Muhindo Balikwisha Chrisostome, a rapporté qu’une semaine seulement après le démarrage de l’année scolaire 2022-2023 en RDC, les salles de classe sont déjà saturées. D’où, le refus d’inscrire les retardataires, dont les enfants déplacés de guerre par les autorités scolaires surtout au primaire. Il parle d’une profonde inquiétude et préoccupation qui devrait attirer l’attention des autorités des domaines concernés ainsi que les décideurs.

Ces vulnérables sont pour la plupart venus de Biakato, Lwemba, Mayimoya. Dépourvus de tous, ces enfants et leurs membres de familles sont dans les familles d’accueil dans cette entité du territoire de Beni. Ils ont besoin d’une assistance sur place à Kabasha pour leur survie ; mais surtout du retour de la paix dans leurs milieux de provenance, a ajouté Muhindo Balikwisha Chrisostome, de la société civile Noyau de Kabasha.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.