Butembo-Beni : comprendre le charisme et la spiritualité de l’Institut séculier « Magdalena Aulina »

Des opérateurs et opératrices des paroisses du diocèse de Butembo-Beni à l'occasion de la fête de l'Epiphanie. Ph. Patrick Kalungwana

La journée spéciale de l’Institut séculier Operarias Parroquiales Magdalena Aulina à l’Epiphanie a vécu le vendredi 06 janvier 2023. Un jour après, RADIOMOTO.NET revient sur ce groupe de vie fraternelle avec un zoom sur le charisme, la spiritualité et le mode de vie des membres.

Au cours d’une interview à la presse le vendredi, Mesdames Katsuva Kagheni Desanges et Kavugho Vanavano Marie Solange, formatrices à la « Casa Nostra » de Butembo ont donné des explications y relatives.

En fondement, un Institut séculier, à l’instar de l’Institut séculier Operarias Parroquiales Magdalena Aulina, est une fraternité de vie consacrée où les fidèles prônent la perfection de la charité et contribuent à la sanctification du monde, a introduit Katsuva Kagheni Desanges.

Fondée en Espagne en mai 1916, par Magdalena Aulina, l’Institut regroupe des personnes ayant la seule vocation de se consacrer au Seigneur, a, ensuite ajouté l’interlocutrice.

« S’ils (les amis : ndlr) sont dans les besoins, alors on peut se dire, on va construire une école. C’est tout le monde qui veut vivre la spiritualité. Ils ont vraiment les pieds dans l’institut malgré qu’ils ne font pas des vœux. Ils font des promesses mais pas des vœux », a-t-elle fait savoir.  

Katsuva Kagheni Desanges affirme par ailleurs que le Charisme de l’Institut Magdalena Aulina est résumé dans la proclamation de l’évangile, sans frontière, pour sauver les âmes.

« Cette mission se réalise sous un mode de vie où il faut poser de bons actes, faire le don de soi, et vivre une spiritualité basée sur Christ crucifié et la vierge Marie, dans l’action et la contemplation », indique-la Consacrée.

A Kavugho Vanavano Marie Solange de parler de la composition de l’Institut séculier Aulina. L’Institut est constitué des consacrés qui font des vœux, des amis et des collaborateurs, ainsi que des veilleurs.

Tous ces membres ont eu, vendredi, le message de la directrice générale l’Institut séculier Operarias Parroquiales Magdalena Aulina. Elle a donné les règles de conduite pour l’année 2023.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.