Beni : des habitants appelés à traverser sur la rivière Semuliki via le nouveau bac capable de supporter 12 tonnes

Quelques heures après le lancement officiel des activités du nouveau ba  qui supporte au moins 12 tonnes, les habitants de la chefferie des Bashu et du secteur de Ruwenzori sont appelés à traverser de part et d’autre de la rivière Semuliki qui constitue une limite naturelle entre ces 2 entités. Les jeunes notables de cette partie du territoire de Beni encouragent le Centre de mécanisme pour le développement local qui a exécuté les travaux y relatifs.

Kambale Sivasi Anselme, agent cadre du bac Kambo, rencontré ce jeudi 15 juin au bord de la rivière Semuliki, a rassuré la population après la construction d’un nouveau bac qui a maintenant un seul moteur.

« Présentement, nous avons un seul moteur. Nous espérons qu’après avoir eu un deuxième moteur, l’efficacité de ce bac sera élevé », a-t-il espéré.  

Pour sa part, Socrate Musayi, l’un des jeunes notables de la région, encourage la mobilisation de CEMDEL qui a exécuté les travaux du bac désormais en action.

« CEMDEL a joué un rôle important parce qu’il n’y avait pas trafic normal des véhicules. Le bac qu’on avait était de 3,5 tonnes. Mais aujourd’hui, c’est un bac de 12 à 13 tonnes », s’est-il enthousiasmé.

Notons que dans la nuit du jeudi au vendredi 12 mai dernier, les présumés ADF avaient attaqué la position des militaires située à Kambo au bord de la rivière Semuliki. Au cours de cette attaque 3 personnes avaient péries et le bac avait été brûlé. En conséquence, la traversée des personnes et de leurs biens avaient été suspendue faute du pont mobile.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.