Beni : cette crainte du vice-président de la société civile quant à la tenue des élections sous l’activisme rebelle

Richard Kirimba, président de la société civile du territoire de Beni. Ph. Stanley Muhindo

La société civile territoire de Beni craint que la situation sécuritaire actuelle n’impacte les activités politiques et la bonne tenue des élections dans la région. C’est Richard Kirimba, vice-président de cette structure qui a exprimé cette crainte à RADIOMOTO.NET ce mercredi 12 juillet 2023.

Pour lui, plusieurs villages restent sous l’emprise des forces négatives dont les rebelles d’Allied democratic forces (ADF). Cet acteur de la société civile demande que les autorités s’y impliquent afin de rassurer cette population qui a passé les deux derniers mandats dans une situation d’insécurité toujours dégradante.

« Voilà aujourd’hui deux mandats qui s’écoulent alors que le territoire de Beni passe les élections dans des conditions anormales. Et là ceux qui sont en train de déposer leurs candidatures, est-ci qu’ils sont rassurés qu’ils vont passer les activités politiques en terme de campagne électorale (dans des bonnes conditions : ndlr) ? Non. Je suis acteur de la société civile, mais aujourd’hui il y a des endroits dans notre territoire où avant d’y aller, je dois réfléchir deux fois », a-t-il démontré.

En République démocratique du Congo, les élections sont prévues en décembre 2023, si l’on croit aux assurances de la centrale électorale.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.