Nord-Kivu : un bébé d’environ 3 mois retrouvé dans un trou des toilettes dans un quartier à Butembo

Un bébé d’environ trois mois a été découvert abandonné dans un trou des toilettes en cellule Kiriva du quartier Mukalangirwa en commune Vulamba dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), la soirée de jeudi 13 juillet 2023. RADIOMOTO.NET est allé constater les faits le matin de ce vendredi.

Sur place, certains témoins soupçonnent une jeune fille d’avoir abandonné cet enfant. Cette fille rodait dans cette cellule la journée avec un bébé et est ressorti mains vides, racontent quelques habitants.

Selon ces sources, la fille présumée mère de l’enfant abandonnée aurait pris la direction de Kangothe.

Kambale Kombi Jean-Pierre est l’un de bons samaritains ayant extrait des toilettes ce bébé de sexe masculin. Il indique avoir été alerté aux environs de 17 heures de jeudi par un jeune garçon avant de retirer l’enfant du trou pour le Centre hospitalier Saint Camille de Kiriva.

« Un garçon d’ici voulait se rendre aux toilettes dans la soirée. Subitement, il a été surpris par les pleurs d’un bébé provenant du trou. Il m’a directement alerté. En arrivant, j’ai confirmé ce qu’il soupçonnait. Nous avons vu un bébé à l’intérieur du trou. Comme il était encore en vie, nous avons jugé mieux de le sauver avant d’alerter le chef de cellule et les autres voisins. Après l’avoir lavé, nous l’avons ensuite conduit à l’hôpital », a-t-il témoigné à RADIOMOTO.NET.

Masika Marie-Jeanne, propriétaire du Centre Hospitalier Saint Camille, rassure de la bonne évolution sanitaire dudit bébé.

« Nous avons reçu l’enfant dans un état critique. Il était vraiment envahi par les insectes du WC (Les imbéciles : ndlr) dans les yeux. Nous avons commencé par le rasage de la tête, le baim puis les soins proprement dits (…) C’est à une heure du matin, qu’il y a eu reflexe de scission. L’enfant a commencé à tété. Pour le moment, l’enfant va un peu bien mais les yeux ne sont pas encore ouverts », a-t-elle expliqué.

Ce bébé qui vient d’être nommé Paluku Camille Jean-Pierre a trouvé déjà un couple volontaire qui veut le prendre en charge. Kasoki Musavuli Angela, qui pourra être mère nourricière du bébé, indique avoir été motivée par le souci de voir cette enfant grandir avec un amour des parents.

« Ce qui me motive c’est la pitié. J’ai le regret de voir une femme qui a le courage de tuer son enfant après neuf mois de grossesse. Cet enfant ne pourrait pas bien grandir sans affection maternelle. Il n’est qu’une victime des actes de ses parents. Et pour le sauver, un volontaire devrait le prendre en charge. Mon mari est d’accord avec moi », a-t-elle déclaré.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.