Lubero : la vie reprend sur l’axe Mabambi – Musingiri après d’intenses combats entre l’armée et de miliciens

La vie reprend petit à petit depuis la soirée de mercredi 26 juillet 2023 entre Mabambi et Musingiri en passant par Maboya-Vutanda dans le Groupement Ngulo. C’est précisément en Chefferie des Baswagha dans le territoire de Lubero (Nord/Kivu). Ce, après d’intenses combats ayant opposé des miliciens présumés Mai-Mai aux éléments FARDC, mardi dernier à Musingiri.

Dans une interview accordée à RADIOMOTO.NET jeudi 27 juillet tout près de la barrière Musingiri, un revendeur et transporteur de la boisson Kasikisi raconte qu’il a parcouru le tronçon Mabambi-Butembo via Musingiri, Muti Wa Nzuki et Vusehi. Il rassure que les éléments FARDC occupent désormais le tronçon Musingiri-Mabambi qui était occupé depuis plusieurs mois par des miliciens armés. Pour notre interlocuteur, le calme est revenu surtout dans le village de Mabambi depuis l’arrivée sur place des éléments FARDC.

Toutefois, ce transporteur de Kasikisi a affirmé avoir débloqué 3.000 FC pour avoir accès au passage à la barrière de péage-route Musingiri qui a aussi repris ses activités normales. A lui d’ajouter que chaque conducteur de moto est obligé de payer entre 1000 et 3000 FC pour mériter le passage.

« Je reviens de Mabambi. La route ne constitue plus un problème. Nous sommes avec les FARDC (…) », a-t-il rassuré.

Interrogés à ce sujet, les agents civils commis à la barrière de Musingiri ont expliqué que cette somme perçue est repartie simultanément aux FARDC et à l’attributaire du tronçon routier Musingiri en Groupement Ngulo et Vuyinga en groupement Vulengya. Par ailleurs, le village de Musingiri en aval reste désert de ses habitants. Seuls, les éléments  des FARDC sont visibles ça et là.

Evariste Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.