Beni : retour au calme à Kalunguta après des combats entre 2 factions de la milice UPLC en conflit de leadership

Le calme est de retour à Kalunguta, un village situé à une trentaine de kilomètres au sud de la ville de Beni (Nord-Kivu). La population de cette partie du territoire de Beni a passé une soirée très agitée vendredi 04 août dernier. Une situation consécutive à un échange des tirs entre deux factions de la milice UPLC en conflit de leadership.

Les miliciens fidèles à Kilalo ont échangé des tirs avec ceux qui sont fidèles à Mayani entrainant une paralysie momentanée du trafic routier entre Beni et Butembo.

Alerté, le secteur opérationnel Sokola I au Grand Nord-Kivu a dépêché ses troupes sur terrain pour départager ces belligérants, pourtant favorables à la reddition à travers le programme PDDRC-s.

Le capitaine Anthony Mualushayi indique que les deux factions ont été mises en garde pour ce énième dérapage.

« Le secteur opérationnel Sokola I Grand Nord a mis en garde les deux chefs qui sèment terreur au sein de la population de Kalunguta. Parce que c’est la énième fois que ce groupe qui, d’ailleurs est en train de poursuivre le processus PDDRC-s, se livre à des tirs qui sèment l’insécurité occasionnant le déplacement de notre paisible population dans cette localité de Kalunguta », a-t-il martelé.

A l’Est de Kalunguta le même soir de vendredi, l’armée note avoir mis la main sur Ali Matha, accusé d’être terroriste ADF/MTM.

« Ce dernier a été blessé par balle lorsqu’il fuyait l’intensification des opérations militaires dans la chefferie des Bashu », raconte le Capitaine Anthony Mualushayi Mbombo qui parle d’un djihadiste de nationalité Ougandaise.

« Ce dernier est pour l’instant entre les mains des services spécialisés du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord », conclut notre source.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.