RDC : les armées Congolaise et Ougandaise sensibilisent sur la reddition des ADF dans l’Est

La campagne de largage des messages de sensibilisation à la reddition des rebelles présumés ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) mais également leurs dépendants s’est poursuivie dans l’Est de la République démocratique du Congo, ce jeudi 24 août 2023.

Dans la région de Mughalika et Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu et au sud du territoire d’Irumu en Ituri, la coalition militaire des Forces armées de la RDC et ougandaise de l’UPDF accompagnée de la Fondation américaine Bridgeway, ont lancé ces messages à l’intention de ces rebelles.

Au cours d’un meeting tenu, il y a peu, à Mughalika, le général Kanyamuhanga de l’armée du peuple ougandais (UPDF), avait indiqué que des avions de guerre survoleront les forêts où seraient ces terroristes en y larguant ces messages de sensibilisation déjà imprimés sur papiers.

Après la reddition de ces rebelles, auteurs des milliers de morts dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, la fondation Bridgeway encadrera les rendus.

Selon  le lieutenant-colonel Mak Hazukay, porte-parole des opérations « SHUJAA » des FARDC et UPDF, cet encadrement passera par l’apprentissage des métiers, la prise en charge psychosomatique, le savoir vivre en société, mais également la dé-radicalisions.

Signalons que les sujets congolais qui seront identifiés après leur reddition seront rapatriés en République démocratique du Congo, selon l’accord signé le 22 septembre 2022 par les ministères de défense de la RDC et de l’Ouganda à Kinshasa.

Glody Mirembe, stagiaire académique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.