Goma : le nouvel appel à une journée ”ville morte” pas respecté 

L’appel à la journée ville morte décrétée par les mouvements citoyens en mémoire des victimes du carnage du 30 août dernier en ville de Goma n’a pas été respectée. Déjà le matin, les motos taxis circulaient normalement. Une petite hésitation s’observait pour les taxis bus le matin, ils ont été beaucoup visibles à partir de 10heures.

Les activités commerciales ont tourné normalement. Les organisateurs ont, de leur part, remercié ceux qui ont répondu à l’appel.

Pour rappel, les mouvements citoyens et groupes de pression ont appelé depuis le week-end dernier la population de Goma à rester chez elle de ce mercredi. La veille, le maire de Goma a interdit cette journée et a mis en garde tous celui qui répondra à l’appel de ces mouvements citoyens.

Il convient de noter que le carnage contre les fidèles de la secte dite Wazalendu a fait à ce jour plus de 50 morts et plusieurs blessés.

Fiston Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.