Lubero : CAP Salama organise une messe à l’intention des malades mentaux et leur personnel soignant

Porte d'entrée du Centre d'accompagnement psychosocial (CAP) Salama situé dans la localité de Musimba en territoire de Lubero (Nord-Kivu). Ph. Ngunza Mapasa

L’humanité commémore, ce mardi 10 octobre 2023, la journée mondiale de la santé mentale. A l’occasion, les responsables du Centre d’accompagnement psychosocial (CAP) Salama de Musimba en territoire de Lubero (Nord-Kivu), ont organisé une messe d’action de grâce à l’intention des malades mentaux, leurs gardes ainsi que de leur personnel soignant.

Cette activité s’est déroulée dans les enceintes de cette structure psychosociale  située dans la localité de Musimba. C’est l’abbé Kambale Ildefonse Kagheni qui a célébré eucharistie.

Le célébrant a dit aux malades mentaux d’espérer toujours à Dieu malgré les difficultés qu’ils traversent.

« Que la maladie ne nous écarte pas de Dieu », a prêché l’abbé Ildefonse Kagheni.

Il leur a aussi demandé d’être attentifs aux conseils de leurs encadreurs.

Prenant la parole, Kambale Tamuwite Thamos, psychologue au CAP Salama de Musimba, a fait savoir que les massacres, les conflits fonciers, les problèmes familiaux et  la consommation  de la drogue sont parmi les causes des maladies mentales.

« La grande difficulté de nos malades c’est par rapport à la situation de notre pays, avec l’insécurité qui a poussé les habitants à se déplacer de leurs milieux. Mais aussi la vie du chômage qui menace la jeunesse. Ce qui la pousse à entrer dans les groupes armés. Parfois l’usage des drogues et le vagabondage sexuel », a-t-il fait savoir.

De 2020 jusqu’en septembre 2023, CAP SALAMA a déjà traité plus de 3.957 malades mentaux en ambulatoire et en hospitalisation.

Ngunza Mapasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.