Beni : Maboya, ce village qui commémore son 1er triste anniversaire de massacre des civils ce vendredi

La population de Maboya sur la route Butembo-Beni commémore, ce vendredi 20 octobre 2023, l’an 1 du massacre des civils dans la zone. La société civile forces vives informe que les traces des rebelles de l’Allied democratic forces (ADF), auteurs de cet incident meurtriers, sont toujours visibles dans la contrée.

La structure citoyenne parle, par exemple, de la perte de la vaillante révérende Sœur Sylvie, médecin traitante au Centre de santé de référence de Maboya. Les traces sont encore visibles au sein de cette structure sanitaire. Des maisons incendiées ce jour-là sont non construites jusqu’à présent.

Au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET ce jeudi 19 octobre 2023 à Kabasha, le rapporteur de la société civile de Maboya, en chefferie des Bashu, révèle que cet événement des ADF reste une histoire inoubliable dans l’entité vues les conséquences qui s’en suivent.

Une année après, Kambale Mastaki se rappelle que cette attaque rebelle avait fait 9 morts, des disparus et des dégâts matériels. La société civile, forces vives sous noyau de Maboya, mobilise pour la reconstruction des bâtiments incendiés lors de cette attaque rebelle.

A Kambale Mastaki de louer la libération de certains otages des mains de l’ennemi grâce aux opérations militaires menées par la coalition FARDC-UPDF.

A l’occasion ce vendredi, la paroisse Regina Pacis de Maboya prévoit à 7 heures locales, une messe de commémoration des tristes réalités vécues dans cette région, il y a une année.

Pour rappel, des attaques attribuées aux ADF se sont succédées sur la route Butembo-Beni, faisant des morts, des blessés, des personnes enlevées et des dégâts matériels. L’ennemi a été à Kalunguta, Maboya et Kabasha.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.