Lubero : un mort lors d’un accrochage entre 2 groupes armés à N’tembe

Un milicien a été tué et trois autres blessés dans un accrochage entre deux groupes de porteurs illégaux d’armes à N’tembe, un village situé à une dizaine de kilomètres dans la partie sud-ouest de Manguredjipa-Centre en territoire de Lubero (Nord-Kivu). Les faits se sont passés dans la nuit de dimanche 12 novembre 2023.

Le drame a vécu lorsque des personnes non encore identifiées, minus d’armes blanches et lances pierres, attaquaient le camp de la milice Nduma defense of Congo (NDC), basé  à N’tembe.

A en croire la société civile du secteur des Bapere qui livre la nouvelle, ces porteurs d’armes blanches et lances étaient dans une mission de ravir les armes des éléments  Nduma.

La même source donne un bilan  d’un mort côté  inconnu, « lors de la riposte des éléments de Nduma défense of Congo, à coté de deux autres blessés par balle ».

Elle poursuit qu’un élément NDC a aussi été blessé avant d’être dépêché dans une structure sanitaire de la place. Cette situation a été à la base d’une paralysie des activités champêtres ce lundi. La majorité des habitants de Manguredjipa qui y font le champ, ont été obligés de passer la journée à la maison.

Les services de sécurité de la place s’y sont rendus pour des enquêtes. La société civile condamne cette attaque qui vise à déstabiliser la population qui y exerce les travaux champêtres.  Elle invite les groupes armés à adhérer au processus de désarmement dans le but de contribuer à la restauration de la paix dans l’Est du pays.

James Lusenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.