Butembo: la société civile de Bulengera fustige la non prise en compte de ses propositions devant lutter contre l’insalubrité

Des immondices déversés en cours de route au niveau de "Veteri" dans la vallée de l'ITAV par l'entreprise "Tayro". @ Kakule Kilumbiro

La Société civile noyau de Bulengera fustige la non-prise en compte des propositions qu’elle a émise dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité en ville de Butembo par les autorités. Son responsable, John Kameta a, au cours d’un entretien avec la presse ce mardi 9 janvier 2024, noté qu’il est plus qu’urgent que la mairie prenne ses responsabilités en rendant la ville salubre.

Au centre-ville de Butembo, des points de dépôts des déchets sont redevenus des dépotoirs non dégagés par le service de l’hygiène. Alors que la mairie avait réuni en date du 29 décembre 2023 les acteurs de la société civile et les tenanciers des pharmacies pour pallier à l’insalubrité qui caractérise la ville, les recommandations sont restées en tiroir.

Parmi lesdites recommandations, l’achat par les boutiques, magasins et galeries, des poubelles publiques, après quoi une période devrait suivre pour sensibiliser les habitants sur la salubrité.

Cependant, la société civile de Bulengera regrette que la mairie recoure toujours aux entreprises pour la gestion des déchets au centre-ville de Butembo. C’est en voulant encaisser des bénéfices dans le trésor public.

« Il n’y a pas que Tayro. Rappelez-vous, il y avait Pierre Angulaire, PASA… autant d’entreprises ont déjà expérimenté la question de la salubrité, mais toutes ces entreprises finissent par désister ; tout simplement parce qu’il n’y a rien. Nous avons démontré à la mairie que la charge de rentre la ville propre revient à elle, parce qu’il y a un service d’assainissement, une brigade d’assainissement. On ne comprend pas comment la Mairie peut mettre à l’écart ses services, alors qu’il s’agit d’une brigade connue par l’Etat », s’est-il étonné.  

Au même moment, il rappelle que la gestion des déchets rentre dans la mission de la brigade d’hygiène de la mairie. John Kameta invite le maire policier de Butembo de mettre en pratique les propositions du 29 décembre 2023. Ce qui permettra une bonne propreté de la ville.

« Ce qui nous a étonné, c’est quand nous avons appris qu’à Butembo, il y a maintenant une nouvelle entreprise qui va s’occuper de la salubrité de la ville de Butembo. Nous nous posons la question : est-ce que cette entreprise a des capacités pour rentre propre cette ville ? Est-ce que la mairie va vraiment accompagner cette entreprise ? Notre demande c’est d’appeler la mairie à prendre ses responsabilités. Nous demandons au maire de Butembo de revenir sur les décisions qui avaient été prises lors de la rencontre du 29 décembre 2023 et de les appliquer ! », a-t-il insisté.

Notons que la ville de Butembo est revêtue d’une robe insalubre depuis quelques semaines. Des rues et avenues sont bondées des déchets. Ces déchets passent des longues heures à ces endroits avant leur évacuation.

Glodi Mirembe 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.