Lubero : la milice FPP/AP accusée de tracasser la population au Graben Lac

Les éléments du groupe armé des Patriotes pour la paix, armée du peuple (FPP/AP) se réclamant « Wazalendo » du commandant autoproclamé Kabido, se livrent à la tracasserie de la paisible population dans le Graben Lac. Cette contrée est située sur la cote ouest du Lac Édouard dans le territoire de Lubero.

C’est l’Association des jeunes villageois pour l’environnement et la défense des droits humains (AJVEDH) qui lance cette alerte.

Dans une déclaration rendue publique le vendredi 26 janvier 2024, cette structure juvénile parle de paiement obligatoire d’une taxe illégale communément appelé « jeton » pour toute la population de cet axe.

En plus de cela, il s’observe l’érection des barrières illicites où les motocyclistes sont soumis au paiement de 500 francs congolais aux côtés d’actes de tortures commis par les mêmes miliciens.

Gracieux Murubani cadre de l’AJVEDH appelle les autorités compétentes à s’y impliquer pour réglementer cette question des Wazalendu.

« Nous demandons au gouvernement de prendre en charge les jeunes Wazalendo, parce qu’ils ne doivent pas se nourrir sur le dos des paisibles populations. Nous avons beaucoup de difficultés ici au Graben Lac. On manque même quoi mangé à cause de la crise actuelle mais on nous fait encore payer un jeton de 1000 FC par tête », a-t-il déploré.

Les barrières sont érigées sur presque toutes les artères principales de ce coin du territoire de Lubero. C’est comme sur les tronçons routiers Mubana-Kipese, Musenda-Katolu et Lunyasenge-Kamandi.

Déjà de janvier à juillet 2023, les mêmes présumés Wazalendo étaient accusés d’avoir tué au moins 20 policiers dans le territoire de Lubero et emporté leurs armes. La plupart d’éléments de l’ordre ont été tués dans l’espace Graben, selon les sources de la Police

Justin Kasembo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.