Beni : grogne après assassinat d’un civil à Mabalako

Une vive tension s’est observée, ce lundi 26 février 2024, en localité de Mabalako, dans le groupement Baswagha-Madiwe, en territoire de Beni. Les habitants ont séché les activités pendant une majeure partie de la journée consécutivement à l’assassinat de Paluku Ngambiseke Ladislas. Ils voulaient également que Justice soit faite.

Cet homme, habitant du quartier Bashu, a été la cible des hommes armés de fusil  à 23 heures de samedi 24 février 2024.

Les manifestants de ce lundi voudraient voir les services de sécurité et de Justice rechercher tous les auteurs de cet assassinat et organiser des audiences en vue de punir les coupables, selon la loi.

La manifestation a été caractérisée par une circulation à pied dans les avenues de Mabalako en transportant le corps de Paluku Ngambiseke Ladislas. D’ailleurs, ils ont été reçus par une délégation du service militaire TD qui a promis de présenter un militaire suspect et le remettre à la Justice pour le début de son procès, dès ce mardi 27 février 2024.

Selon la société civile de Mabalako, une manifestation similaire a vécu dimanche jusqu’à déposer le corps de la victime au bureau. C’est d’ici que le corps a été retiré dimanche et lundi pour des manifestations de rue.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.