Beni : une rumeur sur la présence des hommes armés à Mangina créée un déplacement massif des habitants

La nuit du lundi à ce mardi 19 mars 2024 n’a pas été rose pour les habitants des quartiers Mangodomu et Ndabu en commune Mangina dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Un déplacement massif de la population a été observé la nuit suite aux rumeurs sur la présence de l’ennemi aux alentours de ces deux quartiers.

Le bourgmestre intérimaire de la commune de Mangina s’en va en guerre contre la propagation de fausses informations qui créent la panique au sein de la population civile.

Katembo Salamu Emmanuel met en garde ceux qui veulent jouer le jeu de l’ennemi par la désinformation.

Au même moment, l’autorité municipale interdit toute fréquentation par ses administrés des champs situés dans la partie Est de Mangina. Katembo Salamu Emmanuel justifie sa décision par la situation sécuritaire qui n’est pas encore rassurante dans plusieurs endroits périphériques de la ville de Beni, où plusieurs habitants de Mangina exercent leurs activités champêtres.

Il met à référence l’incursion des rebelles d’Allied democratic forces (ADF) à Mundubiena, le soir du dimanche dernier.

Depuis l’attaque de Mundubiena, la peur gagne les habitants des quartiers Mangodomu et Ndabu situés  dans la tangente de Masosi-Mundubiena-Mulwa.

Aristote Sabuni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.