Butembo : 8 morts suite à l’insécurité de février à mi-avril (REDHO)

Le Réseau pour les droits de l’homme (REDHO) a documenté 8 cas de meurtre  et plusieurs cas d’incursion dans la ville de Butembo depuis le mois de février jusqu’au mois d’avril 2024.

Ce bilan de monitoring est contenu dans un communiqué publié le lundi 15 avril 2024 et dont RADIOMOTO.NET a reçu une copie.

Maître Muhindo Wasivinywa, coordonnateur de cette organisation, se désole que de tous ces cas de meurtres, aucun procès n’a été organisé et aucun suspect n’as été arrêté.

Au regard de cette insécurité grandissante, maitre Muhindo Wasivinywa appelle les services de sécurité et les instances judiciaires à bien faire leur travail. Il invite également la population à la vigilance.

« Nous demandons aux services de sécurité qui ont cette mission de nous protéger ou de prévenir tout mal qui peut arriver à la population de le faire. Non seulement compter les morts comme toute autre personne. Ils ont cette obligation de protéger de la population contre toute insécurité. Aussi, nous appelons les instances judiciaires de la place notamment le parquet civil et militaire, les différents tribunaux qui existent dans la ville, de diligenter les enquêtes pour que les auteurs soient dénichés et déférés devant le juge afin qu’ils soient jugés et condamnés conformément à la Justice. Nous attirons aussi l’attention de la population de rester vigilante et de dénoncer tous cas suspects », a-t-il conscientisé.

Il convient de noter que la criminalité urbaine sévit actuellement dans certains quartiers de la ville commerciale de Butembo.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.