Butembo-Beni : inhumation du corps de l’abbé Muhindo Matabishi à Musienene

L’inhumation du corps de l’abbé Muhindo Matabishi Telesphore, connu sous le nom de Masta, a eu lieu ce jeudi 18 avril 2024. Il repose à jamais au cimetière des prêtres diocésains de Butembo-Beni à Musienene. L’enterrement a vécu après une messe de suffrages en la cathédrale de Butembo.

A la présidence de la messe, l’évêque de Butembo-Beni entouré d’une centaine de prêtres. Au début de son homélie, l’Ordinaire du lieu présente ses condoléances à la famille de l’illustre disparu et au clergé diocésain.

Pour les lectures du jour, Monseigneur Sikuli a rappelé que la mort est le chemin de la vie éternelle. C’est pourquoi, il a invité les chrétiens à toujours avoir soif du Christ et comprendre les paroles de la Sainte Bible, et non seulement se limiter à la lecture.

Puisque, prêche l’Évêque, Dieu veut que sa volonté soit faite. Il a, ainsi, demandé de prier pour le repos de l’âme  de l’abbé Matabishi.

« Il ne suffit pas de lire la Bible. Il faut comprendre ce que Dieu nous dit, et attend de nous. Rien n’arrive au hasard dans une rencontre avec Dieu. Toute rencontre avec Dieu conduit au Christ », a prêché l’Ordinaire du lieu.

Vers la fin de la messe, l’évêque a remis à l’illustre disparu les insignes baptismaux.

Les scouts du district de Butembo qui l’ont connu, témoignent de lui un membre très dynamique. Il en est de même pour les responsables de l’hôpital Wanamahika, où il a travaillé comme aumônier.

« Laisses-nous t’exprimer que tout le monde acceptes difficilement ta disparition. C’est une grande perte pour le Centre hospitalier Wanamahika. Une occasion encore une fois de nous rappeler de tes actes », ont-ils avoué.  

Connu sous le nom de Masta, l’abbé Matabishi est décédé à l’âge de 70 ans. Il  a travaillé comme prêtre dans les paroisses de Lubango, Mbingi, Beni-Paida, Masereka, Muhangi, Mangurujipa, Lubero-cité, au Petit séminaire de Musienene, au CDPCL et en fin à l’évêché, comme aumônier des malades à l’hôpital de Wanamahika et au centre pour handicapés Heshima Letu de Londo.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.