Butembo-Beni : le sanctuaire MCA/Vuhira totalise 17 ans d’existence

Le sanctuaire Marie consolatrice des affligés (MCA/Vuhira) en diocèse de Butembo-Beni a commémoré ses 17ans d’existence, le dimanche 28 avril 2024. Le Sanctuaire commémorait ainsi sa Sainte patronne, la Vierge Marie Consolatrice des affligées, honoré chaque 26 avril de l’année au sein de l’Eglise universelle.

Une messe d’action de grâce a été dite à ce lieu de prière et de pèlerinage. L’abbé Emmanuel Kangitsi, recteur du sanctuaire MCA/Vuhira qui a dit la messe a, dans son homélie, prêché l’amour du prochain qui doit, selon lui, se caractériser par des actes.

Vers la fin de la messe, l’abbé recteur est revenu sur l’historique de la vénération de la Vierge Marie consolatrice des affligés à Luxembourg en 1624. C’est cela qui a, selon lui, inspiré la création du sanctuaire MCA/Vuhira.

Pour sa part, l’abbé Blaise Kikwaya, vice-recteur, salue l’appropriation par la communauté chrétienne locale, de ce lieu de prière. Tout en remerciant l’évêque pour son autorisation, il reconnait que plusieurs fidèles ont trouvé consolation et guérison à Vuhira.

« On ne sait même pas compter les miracles, des guérisons spirituelles extraordinaires, son accomplies. Le sanctuaire va en s’agrandissant sur le point de vu spirituel, matériel et physique, en tout cas il y’a de quoi rendre grâce à Dieu. Merci à monseigneur l’évêque parce que c’est grâce à lui que le sanctuaire est entrain de progresser. Grâce à ses prières », reconnait t-il.

Pour capitaliser cette journée, à la fin de la messe, plusieurs activités culturelles organisées par les membres des Mouvements d’action catholique (MAC) ont pris place.

Créé en avril 2006, le sanctuaire MCA/Vuhira organise des activités d’écoute et d’accompagnement psycho spirituels.

Joël Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.