Butembo: Mgr Sikuli confère le ministère de « Lectorat et Acolytat » à 29 Grands séminaristes du Théologât Saint Octave de Vilindi

L’évêque du diocèse de Butembo-Beni a conféré le ministère de Lectorat et Acolytat à 29 Grands séminaristes du Théologât Saint Octave de Vilindi à Butembo, le dimanche 28 avril 2024. Tout a vécu au cours d’une Eucharistie dite dans la chapelle de cette maison de formation. Formateurs, parents et connaissances des élus du jour étaient présents à cette messe.

Le Père Evêque est, dans son prêche, revenu sur la relation qui doit exister entre tout chrétien et son maître Jésus.

Pour lui, rester uni au Christ c’est prendre racine dans son amour, habiter dans cet amour et s’y réfugier. À Monseigneur Sikuli Paluku d’inviter tous les participants à soigner leur relation avec le Christ en fréquentant les sacrements, particulièrement, de l’Eucharistie et de Réconciliation.

« Nous sommes invités à soigner notre relation avec le Christ. Nous sommes invités à veiller sur la bonne qualité de notre rapport avec le Christ. Comme l’éxprime si bien le pape François, de même que nous sommes préoccupés de la connexion ou du réseau téléphonique, de même, il nous faut être préoccupé de la connexion avec Dieu pour porter du fruit », a-t-il prêché.  

S’adressant aux élus, le Pasteur de Butembo-Beni les a invités à aimer en acte et en vérité en pratiquant la charité, en obéissant aux commandements de Dieu.

« C’est dans cette logique que je vous invite, chers élus du jour, à recevoir et à exercer le ministère de lectorat et d’acolytat, dans lesquels vous avez été institués. Ainsi, soyez ces genres des disciples dont Jésus parlait. Les disciples chez lesquels il fait sa demeure », a-t-il exhorté.

C’est ne qu’après l’homélie que l’Ordinaire du lieu va procéder à l’institution de deux ministères. Le lectorat à 13 séminaristes et l’acolytat à 18 autres. Il s’agit des étapes importantes dans leur parcours de formation vers le diaconat.

Le lecteur est institué pour proclamer les lectures de l’Ecriture sainte, excepté l’Evangile. Alors que l’acolyte est institué pour servir à l’autel et pour aider le prêtre et le diacre. Il lui appartient en outre, de distribuer la sainte communion, en tant que ministre extraordinaire.

Notons que ces activités annoncent la clôture de l’année au sein de cette maison de formation.

Stanley Muhindo   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.