Butembo : de nombreux cas d’incursions documentées en avril à Bulengera

Le mois d’avril a connu de nombreux cas d’irruptions nocturnes dans des maisons des habitants en commune Bulengera dans la ville de Butembo (Nord-Kivu). C’est ce que rapporte la société civile noyau de Bulengera, ce vendredi 3 mai 2024. Tout en rapportant zéro cas de mort par assassinat, son président appelle les services de sécurité à sécuriser les habitants et leurs biens.

Ce sont les quartiers Kimbulu, Rughenda, Mukuna et Wayene qui ont été ciblés par ces incursions nocturnes des porteurs d’armes à feu. Dans des maisons des civils, ces bandits ont emporté des biens de grande valeur, dont des téléphones et de l’argent.

Selon le président de la société civile de Bulengera, les cambrioleurs étaient en majorité vêtus en tenues similaires à celles des militaires et de la Police.

« Dans le quartier Mukuna, en cellule Kihinga, durant le mois d’avril, les habitants d’une manière générale ont été vraiment dérangés. Quand vous arrivez au quartier Wayene en cellule Kakuva, là aussi les bandits ont extrêmement troublé la quiétude de la population. Dans le quartier Kimbulu, en cellule Ngothe… même chose », a déploré John Kameta, président de ladite structure citoyenne.

Pendant ce temps, la société civile de Bulengera invite les autorités sécuritaires de la ville de Butembo à mettre en place de nouvelles stratégies pouvant contrer les incursions nocturnes dans cette partie de Butembo. Elle invite la population à la vigilance, tout en remontant les alertes aux autorités de base.

« Nous haussons le ton auprès des autorités qui nous gèrent, de voir comment revoir leurs stratégies surtout pour les cas d’incursions. Si ce secteur est maitrisé, il y aura la paix dans notre commune », a-t-il plaidé.

La structure citoyenne pense que les habitants devraient aussi contrôler les mouvements dans leurs cellules pour prévenir toute éventualité.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.