Nord-Kivu : L’ISDR-Kitsombiro autonomise son extension de Butembo

Butembo a désormais un Institut Supérieur de Développement Rural, ISDR-Butembo. Il est né de l’ISDR-Kitsombiro qui, dès lors, fonctionnera seul à Kitsombiro dans le territoire de Lubero. C’est dans ce cadre que les cérémonies de sacralisation de l’ISDR-Butembo ont eu lieu, aux heures de midi de ce mardi 07 mai 2024. Au même moment, le comité de gestion de cet institut a été investi.

C’est au site du bureau administratif de cet établissement situé en cellule Vusenga, au quartier Matanda, dans la commune Mususa que les cérémonies ont vécu. Les étudiants de l’ISDR-Butembo, la représentation de la sous-conférence des Chefs d’établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, ESU-Butembo, les autorités politiques, administratives et autres invités ont communié à ces cérémonies.

A l’ouverture, le Chef de Division unique à l’hôtel de ville de Butembo a lu l’arrêté ministériel portant autonomisation de l’extension de l’ISDR-Kitsombiro fonctionnant à Butembo, ville du Nord-Kivu à l’est de la RDC. De ce document N°098 MINESU/CAB.MIN/NNB/RMM/2024 du 10 février 2024, Terya Awite a lu qu’il se base sur les Lois du pays et le vœu de la notabilité de Kitsombiro.

« Article 1ier, l’extension de l’Institut supérieur de développement rural, ISDR-Kitsumbiro, fonctionnant à Butembo, devient un établissement autonome et prend la dénomination de « Institut supérieur de développement rural, ISDR-Butembo », avec les mêmes filières d’étude. Article 2ième, l’ISDR-Butembo hérite les biens fonciers et immobiliers de l’ISDR-Kitsombiro installés à Butembo », a-t-il lu.

4 membres du COGE installés

En outre, le représentant de la sous conférence des Chefs d’établissement de l’ESU a restitué le contenu de l’arrêté ministériel qui nomme les membres du comité de gestion de l’ISDR-Butembo.

Il a dit que ces autorités sont respectivement Docteur Kasereka Sivalikwiha Matsundo, Directeur général ; CT Mwimbi Mutahinga, secrétaire général académique ; CT Kakule Kavatsi Secrétaire général administratif et CT Katsuva Tavughirima Administrateur de budget.

Les officiels à ces cérémonies ont conseillé au comité de gestion de bien gérer cette nouvelle école avec assurance qualité. Enfin, ils leur ont remis quelques documents de bureau comme symboles de leur pouvoir.

L’ISDR tend la main aux bienfaiteurs  

Le Directeur général de l’ISDR-Butembo salue la volonté du ministère de l’ESU et de la notabilité de Kitsombiro qui ont accepté l’autonomisation de l’ISDR-Butembo. Docteur Kasereka Sivalikwiha Matsundo demande le soutien de tous, étant donné qu’il devra faire face à nombreux défis, telle la construction des infrastructures.

«  Bien qu’on ait dit que l’ISDR-Butembo hérite les infrastructures foncières et autres, nous allons vous informer que l’ISDR-Butembo n’a pas d’infrastructure. Donc le défi est entier, pour faire démarrer ce nouvel établissement. C’est pourquoi, nous implorons solennellement l’assistance et l’accompagnement de l’autorité aussi bien politico-administrative que civile », tend-il la main.

Cette autonomisation est intervenue après que l’école a obtenu un terrain à Ndando, localité de Musimba, territoire de Lubero. En attendant, l’Institut utilise les salles de classe de l’Ecole Primaire Monseigneur Kaghongya comme auditoires, chaque après-midi.

L’ISDR-Butembo attend, selon son Directeur général, recruter quelques nouveaux membres du personnel enseignant, avec lequel il veut améliorer le pilotage de cette entreprise de l’ESU. Le sort du personnel sera défini par un acte de l’autorité de tutelle après une enquête de terrain, a fait entendre Docteur Kasereka Sivalikwiha Matsundo.

Patrick Kalungwana 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.