BENI : des agents de la riposte contre Ebola lèvent momentanément leur grève à Mangina

Les agents provinciaux et locaux œuvrant dans la réponse à la maladie à virus Ebola à Mangina et ses périphéries à plus ou moins 30 kilomètres à l’ouest de Beni en territoire de Beni ont levé momentanément leurs grèves. C’était après une rencontre convoquée d’urgence par le coordonnateur de la riposte à Mangina que les grévistes ont repris les activités.

Ce mardi 28 mai 2019, les grévistes ont été présents à leurs lieux d’activités. Le coordinateur de la riposte à Mangina qui a reconnu le non paiement des arriérés de salaires de 3 mois pour les uns et 5 mois pour les autres. Il a promis remonter les doléances à qui de droit pour  que les nécessiteux soient payés, restitue le Président de la société civile de Mangina. Freddy MBAYAHI appelle les agents impliqués dans la Réponse à Ebola à la patience. Il demande à la coordination de la riposte de bien vouloir répondre à leur devoir.

« Nous demandons à la coordination de la riposte, même à tous les responsables au sein de la santé de pouvoir répondre vite à ce desiderata, parce que ces grévistes disent qu’ils pourront reprendre la grève si et seulement si leurs arriérés ne seront pas payés », a-t-il plaidé.

Notons que les ex-grévistes sont pris en charge par le gouvernement. Au cas où leurs revendications ne trouvent pas gain de cause, ils promettent rebaisser les bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *