Nord-Kivu : Absence de consensus au sein de LAMUKA : manque de bonne foi ou sauvegarde de la démocratie ?

Les avis des acteurs politique sont partagés au sujet du manque de consensus au sein de LAMUKA par rapport à une candidature unique au gouvernorat. Au cours de l’émission Mwana Inchi na Siasa de ce mercredi 29 mai sur RMBB, les acteurs politiques ont orienté leurs analyses au sujet de cette situation pour l’élection du gouverneur de ce jeudi 30mai 19.

Jadot KATSUVA de RCD/KML pense que MUHINDO NZANGI BUTONDO n’a pas la bonne foi d’aider la communauté. Raison pour cet élu de Butembo de se maintenir candidat à côté de son confrère Eric KAMAVU de LAMUKA aussi.

« Quand on ne parle pas le même langage, c’est parce que nos frères du MCR ont une mauvaise foi. Peut-être qu’ils veulent aussi se construire des hôtels à Beni et à Butembo, et veulent frapper les commerçants de Butembo qu’ils pensent vivre dans une situation d’incivisme fiscale, tout en oubliant que la ville de Butembo contribue beaucoup au trésor public de la RDC », a-t-il opiné.

RIGAENE KATAOMBA de MCR allié de LAMUKA analyse que c’est la démocratie qui a motivé chacun à se porter garant comme candidat.

« Nous ne sommes pas en train de prôner la dictature au sein de LAMUKA. Nous laissons place à la démocratie, parce que si on s’impose, cela pourra faire appel à la dictature dans le régime de Nzangi », a-t-il analysé.

Du coté du FCC, Philémon MATUMON du BUREC a opiné que LAMUKA vient diviser la communauté. Il parle d’une bonne organisation au sein du FCC en soutenant la candidature de NZANZU KASIVITA CARLY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *