Butembo : un policier tué dans les affrontements entre FARDC et assaillants à Kyambogho

Les services de sécurité commis à la barrière de péage route de Kyambogho ont été la cible des bandits porteurs d’armes blanches et de fusils, le soir de mercredi 29 mai 2019. Ce soir, les assaillants ont surpris des militaires et policiers qui étaient au poste.

Les malfrats ont commencé par vandaliser les dispositifs sanitaires liés à la réponse à la maladie à virus Ebola, avant de s’apprendre aux forces de l’ordre et de sécurité. Face à cette menace, un échange de tirs a vécu entre forces loyalistes et éléments incontrôlés.

Dans ce contexte, un policier a perdu la vie, un assaillant aussi. Pendant ce temps, la situation a paniqué les habitants des périphéries de la barrière de Kyambogho située à quelques unités de kilomètres sur le tronçon routier Butembo-Lubero.

Pendant qu’un calme se rétablit à partir du matin de ce jeudi 30 mai 2019, des sources sécuritaires, citées par les forces vives de Kyambogho, indiquent que l’armée est intervenue pour être à la trousse les miliciens qui viennent de causer dégâts humains et matériels à Kyambogho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *