Butembo-CEPIMA : madame TAMWASI Abia repose à jamais dans le cimetière familial à Kyondo

Le corps de madame KYAKIMWA TAMWASI Abia, initiatrice et responsable du CEPIMA, repose à jamais dans le cimetière familial à KYONDO-KATENDERE en territoire de Beni. Ce, après un culte de requiem organisé au temple de l’Eglise protestante de la CBCA KATWA.

 Dans sa prédication, le pasteur KAMBWETSE a laissé entendre que le repos de notre âme est la chose la plus précieuse de la vie. « Sur ce, nous devons nous repentir et demander grâce à Dieu pour bien nous reposer en Christ », a-t-il prêché.

Au cours de ce culte de requiem de l’infirmière psychiatre et psychologue clinicienne ABIA TAMWASI, différentes allocutions ont été prononcées. Sage, conseillère, souriante, optimiste, visionnaire sont parmi des vertus qui ont été relevées dans plusieurs mots de circonstance. Pour le CEPIMA SANTE MANTALE, madame KYAKIMWA TAMWASI Abia était une femme engagée et l’une des pionnières dans le traitement mental dans la région.

« Aujourd’hui, la mort vient d’arracher à l’humanité toute entière, en général, et à la population du Grand Nord-Kivu et de l’Ituri en particulier, une femme engagée pour la promotion de la santé mentale et la lutte contre les maladies mentales. En effet, avouons-le, en qualité d’infirmière psychiatre et de psychologue clinicienne, madame KYAKIMWA TAMWASI est l’un des pionniers de la santé mentale à l’Est de la RDC après le feu psychiatre Maneno MUNGA», a-t-il reconnu. Notons que des autorités politico-administratives, religieuses, amis et connaissances ont pris part à ces cérémonies funéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *