RDC : Invalidation du mandat de Jules VAHIKEHYA, une moquerie de plus… (SOLSYCO Grand-N-Kivu)

L’invalidation du mandat de l’honorable Jules VAHIKEHYA est une moquerie de plus émanant de la Cour Constitutionnelle à l’égard de toutes les victimes des massacres de Beni en général et toutes les victimes survivantes de ces massacres qui sont les électeurs de Jules VAHIKEHYA. Déclaration de la Solidarité Syndicale des Infirmiers et infirmières du Congo, SOLSYCO Grand-Nord-Kivu et Pool de Butembo, faite, ce vendredi 14 juin 2019.

Par cette déclaration, les infirmiers et infirmières de cette juridiction veulent prévenir, selon eux, des conséquences graves que toutes les mesures d’invalidation injustes et politiquement motivées peuvent impacter sur la fragile stabilité au Nord-Kivu.

Pour éviter le pire, les membres de SOLSYCO Grand-Nord-Kivu et Pool de Butembo ont émis quelques recommandations. Ils demandent que Jules KASEREKA VAHIKEHYA soit urgemment remis dans ses droits pour donner espoir de trouver solutions aux nombreux  problèmes qui sont souvent à la base des grèves des professionnels de la santé de la RDC, sacrifiant ainsi la population innocente.

KAMBALE VAKE OKELO, secrétaire exécutif du Syndicat des Infirmier du Congo, Pool de Butembo, a présenté à la presse plusieurs autres recommandations. 

« Que la bonne justice soit rendue afin que la santé qui est le socle du développement soit mise au premier plan en prévenant le mécontentement des professionnels et administratifs de la santé. Que toute personne lésée par cette justice et honte nationale s’apprête à des actions pacifiques qui interviendront dans un futur proche au cas où la solution n’est pas vite trouvée. Que tous les infirmiers et infirmières soient attentifs au mot d’ordre qui sera lancé incessamment », ont-ils formulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *