Goma : un militant du Mouvement Citoyen « Amka Congo » violemment tabassé par des agents de la DGM

Un militant du Mouvement Citoyen « Amka Congo » a été violemment tabassé par des agents de la Direction Générale de Migration DGM Goma, mardi 02 juillet 2019. Le fait a vécu au port de Goma, Chef-lieu du Nord-Kivu.

La faute de monsieur est d’avoir enquêté sur la perception illégale de 5 00 francs congolais, somme que la DGM/Goma exigeait à tout passager désireux de naviguer de Goma à Bukavu. Pourtant la taxe illégale avait été interdite par la hiérarchie de ce service de l’Etat, se désole Jack SONZAHERA, communicateur de « Amka Congo ». 

« Nous déplorons les violences que la DGM a fait subir à notre activiste alors qu’il était dans l’action d’observation citoyenne au port de Goma. Nous allons procéder à une action judiciaire contre la DGM pour la réparation. Ces 500 francs congolais n’ont aucune place, aucune référence dans les textes du pays. Nous demandons au Gouverneur actuel, nous demandons au président de l’Assemblée Provinciale de s’impliquer dans l’affaire. Trop, c’est trop. On a voté pour le changement et nous voulons vivre ce changement. S’ils veulent arrêter les gens qui combattent les antivaleurs dans le pays, nous sommes prêts à mourir dans ce pays », a lancé Jack SONZAHERA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *